Les 5 fruits essentiels des sportifs !

Quelque soit votre pratique sportive, bien manger est vital pour performer et progresser.

Au sein de votre alimentation, les fruits sont un rare cas où plus on en mange, mieux on se porte ! Pour les sportifs, les fruits sont vitaux pour 3 raisons :

  • Leur fort teneur en vitamines (C, E)
  • Les effet alcanisant qui lutte contre l’acidité (la base des courbatures) et favorisent la récupération
  • Leur effet coupe-faim : un apport nutritif important

Pour vous aider à les choisir, et bien les choisir, voici une sélection de 5 fruits à consommer sans modération :

  • La Banane

banane

La banane est le fruit de l’effort. Elle a une forte teneur énergétique et vous permet d’enmagaziner rapidement de l’énergie (90 kcal pour 100g). Elle doit être consommée après l’effort, et neutralisera les potentielles crampes. De plus, elle se digère très facilement !

  • Le Kiwi

kiwi

Son apport énergétique est assez faible, mais il vous donne une pêche d’enfer avec sa richesse en vitamine C et vitamine E. Contrairement aux sources habituelles de vitamine E, le kiwi n’est pas gras ! Parfait pour avoir un coup de boost avant un run au reveil. Il possède également des propriétés antioxydantes, ce qui vous protégera de certaines maladies pendant vos sorties d’hiver.

Vous pouvez également manger des Kiwis après vos activités physiques, car il favorise la récupération.

  • La Figue

figues

Souvent considérée à tort comme hyper méga calorique, la figue est correctement énergétique et contient une densité minérale importante : calcium, cuivre, fer, magnésium, tout ce qu’il faut pour favoriser le renforcement des os et la formation de globules rouges.

La figue est donc adaptée aux sports de puissance lorsque vous souhaitez prendre de la masse, ou lors de la récupération pour prendre de l’énergie. Séchée, la figue est plus calorique !

  • Le Raisin

raisin

La raisin est un des aliments les plus énergétiques, en raison de sa teneur en sucres (glucose & fructose). Séché, il apporte presque 300 kcal pour 100g.

Ses propriétés alcanisantes réduiront également l’acidité pendant l’effort, en plus d’un effet anti-oxydant pour les raisins rouge. En outre, le raisin a une forte teneur en eau, ce qui lui donne une action diurétique et favorise l’élimination des déchets.

  • Le Cranberry

cranbe

Les cranberries, des baies cultivées essentiellement en Amérique du Nord, sont un atout majeur pour les sportifs puisque ce sont les fruits les plus riches en anti-oxydants ! Les anti-oxydants luttent contre le processus d’oxydation des tissus, qui est souvent accéléré lors d’un effort de longue durée. Ce fruit participe également à compenser les pertes de Zinc et Magnésium suite à une activité physique.

Les cranberries sont très peu caloriques et vous apporteront une deuxième jeunesse !


Le mardi 18 novembre, je co-animerai la conférence « L’Alimentation comme outil de performance ». Organisée au Campus Eiffel par La BIOTEAM, nous accueillerons Henri Joyeux, oncologue de renommée mondiale.

Pour vous inscrire > http://bit.ly/1u9QaNT

Par ailleurs, je recommande le dernier livre du Professeur Joyeux, « Changer d’Alimentation ».

10502014_1490178484590953_6410799039425266983_n

N’oubliez pas … vous êtes ce que vous mangez !

you-are-what-you-eat

Publicités

5 raisons de faire du sport le matin

Depuis quelques mois, je m’attelle à la tache de faire du sport tous les jours, enfin presque. Courir, nager, rouler, du gainage, des tractions, du surf, etc. Un minimum de 45 minutes d’activité physique par jour m’oblige à organiser mon emploi du temps pour dégager quelques créneaux. J’ai tout essayé : à l’heure du déjeuner, en milieu d’après midi, entre deux réunions, pendant la nuit, au reveil … J’en suis venu à une conclusion : le mieux, c’est le matin.

Vous allez me dire.. «Oui, mais mon réveil ne sonne pas» ou «ma copine m’a kidnapé»… bref, plein de mauvaises raisons de rester dans votre lit alors que c’est à ce moment là que tout se passe !

Grand défi du jour, vous convaincre d’enfiler vos baskets plutôt que rester dans les bras de Morphée.

Voici mes 5 raisons de faire du sport le matin :

  • Pour garder une vie sociale

Et oui. Quelque soit la société dans laquelle vous vivez, l’apéro ne se déroule jamais entre 7h et 8h du mat. Vous pouvez refusez une fois, deux fois, mais l’excuse « Je dois aller courir » ne sera pas acceptée indéfiniment.

Faire du sport le soir, c’est bien, mais vous aurez toujours une bonne excuse pour annuler votre partie de tennis avec votre meilleure pote ou la piscine avec tata. C’est un des avantages de faire du sport quand tout le monde dort. Personne viendra vous faire ***** avec des rendez-vous ou autre fausse excuse.

Vous pourrez donc garder tous vos amis, sortir le soir (à condition de se lever le matin suivant !)

  • Pour être ultra-productif toute la journée

Selon les recherches du American Council on Exercice, les sportifs du matin sont toujours plus endurants et plus actifs pour le reste de la journée, puisque vous générez de la sérotonine, de la dopamine et des endorphines (croyez moi c’est top pour le sommeil, le bien-être et pour rester productif).

Si vous avez dejà couru jeun un matin, vous voyez bien ce que je veux dire (non ?). Faire du sport au reveil vous donne une pêche d’enfer. Bien sur, il ne faut pas faire 2h30 de sport entre 5h30 et 8h ; dans ce cas, vous tomberez de fatigue et ce n’est pas le but recherché.

45 minutes d’activité physique « tranquille », une bonne douche et un café, c’est vraiment la meilleure solution pour être à l’écoute toute la journée et bien dans sa peau.

  • Pour bruler des calories

Entre 6h et 8h, vous produisez du Cortisol, l’hormone du stress, qui ordonne à votre organisme de s’activer en boostant la dégradation des graisses, des sucres et des protéines. Faire du sport le matin est donc une solution idéale pour perdre du poids.

Au contraire, faire du sport le soir peut perturber votre cycle de sommeil en augmentant la température de votre corps et retarder votre phase d’endormissement !

  • Parce que p***** c’est beau

View this post on Instagram

Keep exploring. 🏃

A post shared by Theo (@theo_bayst) on

Faire du sport entre 6h30 et 7h30, c’est l’occasion de ressentir les premiers rayons du soleil, de fouler des rues encore endormies des excès de la veille … des instants spirituels qui vous apaisent et vous permettent de « vivre », tout simplement.

Vous pourrez découvrir à chaque session des endroits nouveaux, ou au contraire installer une routine avec vos partenaires sportifs. L’echauffement, la petite discussion, le café, bref, un reveil musculaire amélioré, et tout cela pour une heure de sommeil de moins.

  • Parce qu’après 30 jours, ça sera facile

Si tout va bien, les 4 premières raisons vous ont convaincu de faire du sport le matin.

Cependant, il reste un problème : se reveiller ! Je l’ai moi-même vécu, puisque quelques entraînements sont passés à la trappe après des soirées arrosées, ou juste un besoin de dormir (du moins, c’est ce que je pensais à ce moment là).

La règle des 30 jours, vous connaissez ? Après 30 jours, des processus mentaux font que votre corps s’habitue et cela devient bien plus simple de sauter du lit. Cela fonctionne pour la douche froide, pour les 100 pompes par jour, et quelque soit l’activité contraignante que vous souhaitez réaliser.

D’ailleurs je vous invite à visionner le TED Talk de Joel Runyon qui parle d’un concept unique : « The Cold Shower Therapy ».

Je suis conscient que ce sera difficile au départ. Le plus difficile n’est pas de courir ou de faire des abdos, mais d’enfiler vos chaussures. N’hésitez pas à manger un petit quelque chose, une barre ou un fruit avec un verre d’eau avant de partir si vous n’êtes pas habitué au sport à jeun.


Bref.

Pour être bien dans votre peau, continuer à boire du rosé avec vos amis, être efficace dans votre job et avoir des abdos d’acier, ouvrez l’application horloge de votre nouvel iPhone 6 et changez votre reveil avec une heure de moins ! au moins pour un test de quelques jours.

Ces 45 minutes d’activité physique 3-4 fois par semaine changeront votre quotidien, et vous serez au top de votre forme !

Les 4 raisons de participer à votre 1er marathon en 2015

Vous qui avez commencé le running il y a quelques mois, ou quelques semaines.

Qui enfilez vos chaussures toutes les semaines pour retrouver vos potes ou déconnecter le temps de quelques foulées.

Vous n’êtes pas forcemment dingue de sport, mais appréciez ce moment avec la route, la forêt, ou le bord de mer.

Vous ressentez les frissons d’une accélération et le bonheur du premier kilomètre.

Mais quel sera la ligne d’arrivée ? votre ligne d’arrivée ?


J’ai participé à mon premier marathon le 6 avril 2014 à Paris. Cette expérience magique bouclée en 3h37 a été révélatrice, tant lors de la préparation que de la course. Malgré le succès de ces événements, trop peu de coureurs passent le pas et trop nombreux sont ceux qui s’interdisent le droit de se dépasser. Voici les 4 raisons pour prendre dès aujourd’hui un dossard pour votre 1er marathon.

1. Parce que vous le pouvez

tumblr_mfa73wEZw41rknrf9o1_500

Terminer un marathon, c’est accessible pour TOUS LES COUREURS. Ce n’est pas une question de prédisposition ou de talent. Ce n’est qu’une question de préparation… et de volonté, que vous avez tous au fond de vous. Vous pouvez donc avoir confiance en vous !

« 42 km ??!  Impossible »

Il existe une grande appréhension sur la distance du marathon. Effectivement, c’est plus de 5 fois vos 8km du dimanche, 42 000 mètres à parcourir en courant, ce que vous n’avez encore jamais fait, et peut-être pas même la moitié. Mais ne vous méprenez pas, réaliser cette distance est possible et la préparation ne consistera pas en l’enchainement de sorties de 35-40 km. Il s’agira de préparer votre corps (et votre mental) à encaisser le coup. En 10-12 semaines et avec seulement 3 sorties par semaines, vous y arriverez.

« Je n’y connais rien »

Se lancer dans l’aventure d’un premier marathon, c’est sauter dans l’inconnu, certes, mais vous n’êtes pas seul. Nombreux sont passés par là avant vous et peuvent vous accompagner dans votre périple. Des programmes d’entraînements personnalisés & gratuits sont accessibles en ligne.

De plus, de nombreux bloggueurs seront là pour vous motiver, vous informer et vous aider lors de toute la préparation. J’en connais un certain nombre et il y en a pour tous les goûts. En voici quelques uns :

« Je n’ai pas le temps »

Courir un marathon, c’est avant tout se préparer pendant plus de 2 mois, à raison de 3 sorties par semaine. Quelque soit votre emploi du temps, il faudra faire des sacrifices pour trouver 4h par semaine pour courir (et encore je vois large).

On enlève 2 restos et une grasse mat, et on est bon non ?

N’oubliez, pas « l’important n’est pas la destination, mais le chemin ». Quelque soit votre objectif sur ce premier marathon, préparez vous correctement pour prendre un maximum de plaisir le jour J.

  • Pour courir solidaire

giphy5

Courir un marathon pour une cause est la meilleur moyen de donner du sens à vos foulées et vous donnera la motivation de terminer la course, pour eux. 1 coureur sur 10 est un coureur solidaire sur le marathon de Paris, et 100% sur le marathon de Londres !

En 2013 et 2014, mon associé Thomas a couru le marathon pour l’association ARSEP (avec son groupe Plus Rapide que la Sclérose).

  • La première année, ils ont récolté 2500 euros en quelques semaines.
  • La deuxième année, un groupe de 50 coureurs a participé à la course en portant une joelette avec Chantal (sa mère), atteinte de la maladie. Cela a permis de mettre en avant la SEP et de récolter des fonds à destination de la recherche. Une experience incroyable pour tout le groupe qui a tissé une relation particulière avec la cause.

9935a
À vous de trouver une cause qui vous touche. L’éducation, la réinsertion, la santé ou même la protection des chats, de nombreuses associations ont besoin de vos jambes pour faire avancer la recherche et leur projet. Ensuite :

  • Créez un groupe et récoltez des fonds via une page de collecte ou vous expliquez votre projet
  • Portez le tee-shirt de l’association le jour de la course
  • Faites les buzz devant les caméras 🙂

Voici l’exemple exceptionnel de Vincent Oneil, qui court le marathon avec un costume de Rhinoceros et collecte des fonds pour l’association « Save the Rhino ».

  • Parce que la motivation, ça se trouve

coloc-farniente

Vous avez peur de ne pas trouver la force pour sortir de votre canapé ?

3 entrainements par semaine sur une periode de 12 semaines, cela fait 36 sorties. Au total, vous réaliserez environ 500km et la motivation sera votre denrée rare pendant ces quelques semaines. Mais pas d’inquiétude, car la motivation, cette attitude positive qui vous booste à vous lever à 6h30 pour courir ou à rajouter 3km sur votre sortie longue, ça se trouve !

  • Jogg.in 

Je prêche pour ma paroisse !

Capture d’écran 2014-10-17 à 18.11.47

Jogg.in est un site grand public qui permet de trouver des coureurs de son niveau partout en France. Rejoignez ou organisez facilement des sessions de running en groupe, où vous profiterez de l’émulation.

Il y a environ 100 entraînements par semaine sur le site et dans 200 villes de France ! Cela vous permettra de rencontrer toujours de nouvelles personnes et de nouveaux quartiers, même lors de vos déplacements.

  • Les sessions Boost & Run75Crew (pour les parisiens)

Adidas & Nike vous propose également des entrainements hebdomadaires partout dans Paris. Parfait pour changer d’ambiance et récupérer d’une sortie un peu difficile.

  • Boost : un nouveau concept lancé par Adidas où 10 quartiers de Paris se regroupent toutes les semaines pour courir ensemble dans leurs QG : les Batignolles, Bir Hakeim, Odéon, Pigalle, Jaurès, les Abbesses, République, Bastille, Belleville et le Sentier.Suivez les hashtags #boostsentier #boostbastille etc. pour participer aux runs !

boost_battle_run_6171

  • Run75Crew : depuis 4 ans, Nike organise plusieurs entraînements par semaine dans la capitale, 6-8km encadrés par des coachs (Agence Infiniment Sport). Les groupes dépassent régulierement les 150 personnes et l’ambiance est toujours bonne.
    > Le mardi à 19h30 au Nike Store des Champs Elysées
    > Le jeudi à 19h30 au Nike store de Saint Michel

Photo-Nike-Running-France

  • Running Heroes

Capture-d’écran-2013-11-09-à-09.59.141

Running Heroes est une startup qui a été lancée en 2014 par un ami, Boris Pourreau. Le principe est simple : récompenser les coureurs avec des bons de réductions.

Plus vous courez (avec une application de tracking), plus votre portefeuille grossit et vous accédez à des récompenses toujours plus folles : du materiel running, des dossards pour des courses, mais aussi des cadeaux qui dépassent la course à pied : réduction chez UBER, bon d’achat Sarenza etc.

Lors de vos 500km d’entrainement pour ce premier marathon, vous récuperez environ 3000 point sur Running Heroes. Découvrez toutes les récompenses possibles ICI !

  • Pour l’émotion

giphy

Désormais que vous êtes convaincu de pouvoir le faire, pour vous et pour une association, laissez moi vous décrire mon marathon.

Lorsque je me suis aligné sur la ligne de départ cette année, j’avais déjà réalisé quelques courses, dont deux semi-marathons.

Les 21 premiers km sont passés très vite. Avec un rythme de 5 minutes/km, tout allait bien et je ne faisais que profiter du moment, un mélange d’excitation au sein des 42 000 concurrents et de peur pour la suite de la course. Courir dans la plus belle ville du monde, sous le soleil, quel pied.

Les choses se sont corsées pour moi au 34-35ème km, en entrant dans le bois de boulogne. Le public est moins présent sur la fin de course, quelques blessures ressortent, et bon, au bout de 3h, on en a un peu marre.

Je perds le groupe 3h30 et m’essoufle un peu, mais mon père me suit à vélo et cela me remotive. Kilomètre par kilomètre, je me suis approché de la ligne d’arrivée en tapant sur quelques épaules de coureurs mal en point.

Sur les deux derniers kilomètres, je pense déjà à mon prochain post sur Facebook/Twitter :)… Malgré les douleurs, j’arrive au bout et profite des 100 derniers mètres au maximum, sans accélerer.

En passant la ligne d’arrivée, je ne déroge pas à la règle : les larmes. De joie, de douleur, d’émotion. Sans comprendre ce qu’il se passe, je suis allongé au sol et ne peux plus m’arrêter de pleurer. Une émotion intangible, une fierté personnelle et un bonheur que l’on garde au fond de soi. Cette aventure de quelques mois m’a vraiment apporté beaucoup et tout le mondre devrait la vivre !

View this post on Instagram

Moving on #marathon

A post shared by Theo (@theo_bayst) on


If you want to run, run a mile. If you want to experience a different life, run a marathon. Emil Zatopek

Courir votre premier marathon, que vous aillez 20 au 55 ans, sera une magnifique aventure, et c’est pour ça que nous vivons. Comme le dit Emil Zatopek, grand coureur de fond Tchécoslovaque, c’est une expérience de vie. Cela dépasse la course à pied, et vous apportera bien plus qu’une médaille.

À vous de jouer !

Pour vous aider, voici une liste des 10 plus beaux marathons au monde. Autant lier l’utile à l’agréable non ?

8 quotes to challenge your fears

It’s time to get over the shit you fear!

89438742570879741_5EQuG0b7_c

  • « If it scares you, it might be a good thing to try. » Seth Godin (a markerting genius)
  • « I’m not what i’ve done, I’m what I’ve overcome. »
  • To fear is one thing.  To let fear grab you by the tail and swing you around is another.  ~Katherine Paterson
  • « I must not fear.
Fear is the mind-killer.
Fear is the little-death that brings total obliteration.
I will face my fear.
I will permit it to pass over me and through me.
And when it has gone past I will turn the inner eye to see its path.
Where the fear has gone there will be nothing.
Only I will remain. » 
Frank Herbert
  • “Fear defeats more people than any other one thing in the world.” Ralph Waldo Emerson
  • “Fear doesn’t go away.  The warrior and the artist live by the same code of necessity, which dictates that the battle must be fought anew every day.” Steven Pressfield
  • “Waiting to develop courage is just another form of procrastination. The most successful people take action while they’re afraid!”  ~ Unknown‎
  • “I will not die an unlived life. I will not live in fear of falling or catching fire. I choose to inhabit my days, to allow my living to open me, to make me less afraid, more accessible, to loosen my heart until it becomes a wing, a torch, a promise. I choose to risk my significance; to live so that which comes to me as seed goes to the next as blossom and that which comes to me as blossom, goes on as fruit.” ~ Dawna Markova

Why do we love stories.

stories

I love stories.

I can’t stand a speech with a denomination of structured and previsible arguments, but i can follow a story with real people during hours. I am sure you all remember a moment you were hipnotized by someone telling a story…

First, let’s do an quick experience and take a look at this video :

So inspirationnal.. the viewer-experience is great, but why ?

3 reasons.

– Stories are about people

Story directly involve humans. We can directly identify into Sean’s story. I had the feeling to be directly involved in his fight against cancer. It’s fascinating. We were all climbing the everest with him. By using a story, the arguments and values you want to support become evident.

Even if people became more and more individualist, it seems to me we still have a kind of connection with every human. A natural and true human relationship. Beyond the social classes barriers and « professional » attitudes. Beyond cultures and languages.

– Stories are about emotions

By listenning to the story, you are able to feel the emotions of the man. You will remember the feeling of Sean when he knew he had the cancer, as well as when he made his come back ! It is still a matter of identification. Those emotions are the perfect way to make people listen to you and the best way to convince them.

– Great stories are authentic

People love stories, real ones, not only advertisement stories that we immediately recognize as fake ones ! we can’t invent great stories, that’s it !

Authenticity means to respire truth.

Read More

Brand yourself and create your own manifesto

Brands are now trying to establish who they are through manifestos: simply state what they believe and why they do what they do. Here are my favorites:

  • Quiksilver
  • The North Face
  • (RED) Products

red.manifesto

Those manifestos are really inspirational and drive the stakeholders of those companies. This is why they wake up everyday to sell those products!

But why companies or charities are the only organizations to create manifestos?
I think that we should all have a manifesto that illustrate our vision of what the world is, of what animates our mind and get us on fire! We are all brands and your values should be clear to you. Everyday, without exception.
How? connect dots.

With every book that you read, every quote, every article, every video, every brand manifesto you love, make a summary of what makes you cry, yell and hit the wall. Then, read it everyday when you wake up, no exception. It will become a part of you and give you confidence on who you are and what you want to achieve.

Here’s mine.

Trust yourself.
Failing is not trying. You miss 100% of the shots you don’t take.
Purpose before self. Start something that matters.
No great thing is created suddenly.
Life begins at the end of your comfort zone.
Give more.
Light your candle with their torches.

It’s your turn now. Just do it!