Ils ont repoussé les bornes des limites

La finale de l’open d’australie 2012 restera dans les mémoires… pour longtemps. Un duel au sommet qui est devenu un classico, dominé par Djokovic depuis plus d’un an. Un intensité exceptionnelle avec 5h53 de combat. Les deux joueurs se sont dépassés en repoussant tous les deux les limites de la souffrance physique et mentale. Nadal a bien failli mettre à terme à 7 defaites de suites face à Nole. Le serbe s’est finalement imposé (5-7, 6-4, 6-2, 6-7 [5], 7-5) Cepedant, comme l’a dis Rod Laver à la sortie du Rod Laver Arena, « Dans ce match, il n’y a pas de gagnant ».

 Bravo à ces deux champions pour ce match incroyable, et rdv à Roland Garros!

Si vous aussi vous avez passé un après midi exceptionnel, partagez cet article! 

Résumé du match :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s